Comment pouvons-nous vivre dans l’incertitude?

Que dit la Bible du contentement?

Publié le 15/06/2021


Ne me presse pas de te laisser, de retourner loin de toi! Où tu iras j'irai, où tu demeureras je demeurerai; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu Ruth 1:16

Quand vous perdez quelqu’un, cela crée une douleur si profonde que les larmes et les mots ne peuvent l’exprimer. Certes, si souvent, quand je lis le petit livre de Ruth, je survole toute la douleur et la souffrance de sa vie et ne pense qu’à la belle fin.

Mais Ruth a subi beaucoup de pertes dans sa vie. Son beau-père, son beau-frère et son mari moururent tous l’un après l’autre, la laissant sans enfant avec sa belle-sœur. Les pertes dans la vie de Ruth sont énormes.

Naomi, la belle-mère des deux femmes, demande à ses belles-filles de retourner chez elles à cause de leur deuil et de leur perte. Mais au lieu de cela, Ruth choisit, avec toute compassion, de rester avec Naomi. Elle fait la chose la plus gentille, aimante et la plus désintéressée en s’engageant à rester. Elle suit même Naomi jusqu’à Bethléem, où elle devient une étrangère.

Je ne peux pas imaginer que ce fut facile pour Ruth. Elle faisait face au chagrin comme une veuve dans un endroit étrange. Naomi devrait être aussi désespérée. Elle était si remplie de chagrin qu’elle a même changé son nom à Mara pour refléter son cœur amer. Mais cela n’a pas dissuadé Ruth. Au lieu de cela, elle a consacré sa vie à sa belle-mère et à sa foi.

Quand elles arrivèrent à Bethléem, elles étaient si pauvres que Ruth fut forcée de ramasser les restes de graines du champ d’un parent éloigné nommé Boaz. Ruth était méthodique, fidèle et gentille. Elle ne se plaignait pas et restait satisfaite en chaque circonstance, et Dieu la bénit abondamment. Il l’a procuré par Boaz. Boaz est devenu son mari, mais aussi son parent-rédempteur. Finalement, ils se marièrent et eurent un enfant, et Ruth fit partie de la lignée de Jésus.

Alors, que pouvons-nous apprendre de Ruth ?

En lisant l’histoire de Ruth, il pourrait être facile d’oublier qu’elle ne connaissait pas le résultat de ses circonstances. Elle ne savait pas toutes les bonnes choses que Dieu avait réservées pour elle. Pourtant, elle est restée fidèle et heureuse, même dans les temps les plus sombres. Elle a fait confiance à Dieu et a continué à avancer, et Il a pourvu pour elle comme Il le fait pour nous aujourd’hui, à travers Son Fils, notre Rédempteur.

Quand nous nous perdons, et durant les difficultés, nous pouvons faire confiance au Seigneur. Il est toujours au contrôle de tout. Nous n’avons qu’à faire le meilleur pas et rester fidèles.

Esaïe 43 :18-19 nous dit : « Ne pensez plus aux événements passés, Et ne considérez plus ce qui est ancien.  Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d'arriver : Ne la connaîtrez-vous pas? Je mettrai un chemin dans le désert, Et des fleuves dans la solitude. »

Comme Ruth, nous pouvons regarder vers l’avenir, sans nous attarder sur le passé et sur les choses que nous ne pouvons pas changer. Esaïe nous dit d’oublier les choses précédentes et de cesser de s’attarder sur le passé parce que Dieu crée quelque chose de nouveau. Il est le Dieu des nouveaux débuts. Il est le Dieu de la vie.

Comment donc aborder les difficultés avec un cœur satisfait ?

  • Si vous n’êtes pas déjà croyant, priez et faites confiance à Jésus comme votre Sauveur personnel.
  • Demandez à Dieu de vous donner la sagesse et le discernement quant à la meilleure prochaine étape que vous devriez faire.
  • Demandez des conseils judicieux lorsque vous n’êtes pas certain de la bonne décision.
  • Reposez-vous avec satisfaction dans l’attente.
  • Demandez à Dieu de vous utiliser pour servir les autres qui souffrent.
  • Passez du temps dans la Parole de Dieu et avec d’autres croyants.
  • Demandez à Dieu Sa paix pour vous réconforter et vous orienter sur la meilleure voie pour vous. Proverbes 3:5-6 dit: « Confie-toi en l'Eternel de tout ton Coeur, Et ne t'appuie pas sur ta sagesse; Reconnais-le dans toutes tes voies, Et il aplanira tes sentiers. »

Enfin, rappelez-vous qu’en tant qu’enfant de Dieu, Son amour pour vous est immense. Vous pouvez avoir confiance en Son temps, attendre Sa réponse, avoir foi en Sa bonté et prendre courage dans Ses promesses. Aujourd’hui, inviterez-vous Dieu à diriger votre chemin et à vous donner satisfaction dans l’attente ?

Priez:

Père céleste, Tu es le Dieu des nouveaux débuts. Je te ferai confiance dans tous les domaines de ma vie, même quand je ne vois pas quelle pourrait être la prochaine étape. Amen.


Pouvez-vous faire confiance à Dieu même dans la douleur et la souffrance ? Contactez-nous pour vous aider à parler avec Dieu, qui ne change pas.

Vous Connecter


Aimez-vous?

Avez-vous trouvé ceci interessant? Inscrivez-vous pour recevoir une méditation chaque semaine.

Inscrivez-vous